La sorcière cybernétique : Lucy et Clément, siège de la Citadelle chap 6, fin.

Publié le par Sorcière aux Axolotls

Gabriel est au loin, le plus loin possible de la Sorcière : il sent qu'il y a quelque chose, qu'il ne peut aller la voir, et pourtant, pourtant ils se sont tellement bien entendu dans la simulation, et puis une fois sortis, ils ont continué à s'entendre..alors quoi ? pourquoi soudainement est-elle devenue si froide ? gentille attentionnée mais froide ? Et que ressent-il lui ? et pourquoi .." Papa papa papaaaa PAPAAAAA COUCOUUU ! ON EST LA ON EST LA ON EST LAAAA"
Deux enfants se jettent dans ses bras en pleurant de joie .
"Lu.. Lucy ? Clément ? mais comment ??"
Les enfants dans ses bras, il s'écroule sur les genoux, et pleure d'émotion. Au bout d'une demie heure d'émotions mêlées et aussi fortes les unes que les autres, ils se calment un peu, et se racontent leurs vies respectives. Et un gars de l'Enclave raconte , autour de cookies et de boissons chaudes, la petite histoire : lui et sa troupe en vadrouille ont trouvé les enfants sous un rocher en surplomb, souffrant de malnutrition et de déshydratation. Ils les ont recueillis, soignés, guéris.. et ont cherché les parents intensément, jusqu'à ce qu'ils apprennent que Gabriel était à la Citadelle.  Alors ils ont effectué le voyage pour réunir la ptite famille.

Deux ans s'écoulent dans une paix relative.

Un matin, l'alarme est donnée  : Florino est devant la Citadelle et son armée entoure la ville.

La Sorcière, sachant le danger qui la menace, n'a d'autre choix que de sortir affronter son frère maléfique, car elle a l'intuition qu'il détruira la ville si elle ne le fait pas.

Et là.. elle est stupéfiée : l'armée est constituée d'Ents, ce sont des arbres qui pensent, marchent comme les humains... et des Elfes que tout le monde nomme "les belles gens" .. oui comme dans ses rêves ! et il y a des dragons .. des hippogriffes, des centaures,.. tout ce monde est tout droit sorti des laboratoires de la Forteresse, et ils ont une grande puissance magique. Si jamais ils s'unissent, ils peuvent en quelques minutes détruire la ville.

Et Florino est là et lui met le marché en mains : je te défie en duel de magie  : si tu refuses j'attaque la ville, si tu perds j'attaque la ville, mais si tu gagnes, tu as le droit d'attaquer la forteresse.

Floryna dit '" j'accepte" ! mais de la ville monte un immense "'NON " qui vient trop tard.

Le combat commence.

Remontons à environs deux ans en arrière.
La Compagnie Talion fouille des anciens immeubles, du plus haut étage aux fondations, comme le fait l'Enclave et la Confrérie des Salamandres, pour trouver toutes sortes de choses, même du grand n'importe quoi, et parfois tombent sur des anciens entrepôts pleins d'objets manufacturés , du plus utile au plus stupide.. mais ce sont des trésors qui sont soit immédiatement employés, soit démontés, transformés et /ou recyclés.
Chaque trouvaille , aussi insignifiante parait-elle, renforce les groupements, et cela donne aussi lieu à des échanges entre les factions et les villes.
Bien sûr, à part la Compagnie Talion qui prend tout, garde tout et n'hésite pas à voler , l'arme à la main, ce qui les intéresse.
Un jour, un groupe de la CT, trouve au fin fond  d'un vieil abri  des échantillons de formes de vie insolites, et ils emmènent le tout à la Forteresse.
Après quelques mois d'étude, ils créent des embryons qu'ils font se développer et naitre dans des cuves reproduisant les conditions de vie d'un bébé , un utérus humain synthétique, puisque il n'est plus question d'utiliser les femmes esclaves pour donner la vie vu qu'elles ont trouvé divers moyen de se soustraire à ces horreurs , soit la fuite, ou de donner la mort.  Mais grâce à la Confrérie, elles ont trouvé un chemin vers la vie et la liberté.
Donc diverses créatures naissent, et grandissent très vite.

Mais il faut savoir qu'elles sont sous l'emprise du Commandant de la Compagnie Talion, une emprise  psychique, et qu'elles ne peuvent donc penser par elles mêmes, ni s'en délivrer seules.

Il a aussi réussi à créer un chien énorme, puissant, élancé, mais très grand, genre berger allemand... de loin, il fait penser à un loup géant, noir, avec des yeux de feu.
Cette armée est nombreuse, se monte à 10 000 unités...

Alors, le Commandant de la Compagnie Talion se sent fort, très fort, quasiment invincible, et lance l'attaque et le siège de la Citadelle, fief de la Confrérie des Salamandres, dont Floryna, la Sorcière aux Axolotls, est la commandante.

Pendant ce temps là, à la Citadelle, ils ont trouvé le moyen de faire éclore les oeufs des dragons, et de les élever avec amour. D'un autre coté, un petit axolotl a trouvé la manière de créer une bulle d'eau autour de lui, pour pouvoir se poser sur l'épaule ou la tête de Floryna, comme un chat. Et Floryna a son dragon sur lequel elle peut monter et s'envoler, sans franchir les limites de la Citadelle. Car autrement, elle met sa vie en danger.

D'autres dragons sont nés, du coup chaque habitant peut monter sur son dragon. Mais un dragon ne s'apprivoise pas comme un chien ou  un chat : il vous choisit, devient votre ami, en aucun cas votre serviteur, domestique ou esclave.

Floryna est donc entouré d'un axolotl, d'un dragon, d'un chat... elle aurait bien voulu un chien au minimum, mais c'est dur à trouver.

Et puis .. et puis le jour tant redouté arrive, la Citadelle est assiégée, et vu les circonstances, elle ne va pas tenir longtemps. Bien sûr, l'Enclave est appelée à l'aide, l'Institut aussi, mais le temps que tout le monde arrive, il y aura de la casse.

Tous les habitants de la Citadelle sont sous tension. Floryna sort, tient tête à son frère si mauvais.
Et elle en ressent de la tristesse comme toujours. Et  le duel commence. Les pouvoirs s'affrontent, mais ce n'est pas spectaculaire visuellement: c'est invisible, mais comme un mur qui enserre une personne et qui se resserre encore pour écraser. C'est un pouvoir mental, que Florino a cultivé pendant des années et des années: il est prêt à conquérir le monde, asservir toute créature vivante, il veut tuer sa soeur.

Cependant, il commence à investir la magie présente dans les créatures auxquelles il a donné la vie. Et à investir, presser, tourmenter l'esprit de Floryna qui tombe à genoux.

Mais voilà ... voilà que les elfes font défection et se rangent du coté de Floryna, ce qui renforce la rage destructrice de Florino.

Floryna demande "que faites vous ?"  "nous nous rangeons du coté de la bonté ", répondent les elfes ; ce qui fait que la résistance de la sorcière s'amplifie, mais ce n'est pas encore assez.

Soudain l'énorme chien part au galop, de sage qu'il était, couché aux pieds du commandant, et va comme une flèche droit vers la sorcière.. et se couche à ses pieds.

Florino sent sa rage augmenter, et lance son armée qui ... fait défection petit à petit, car voici les Ents qui se déploient devant la Citadelle et font face à l'armée de la Compagnie Talion.

Mais ce n'est pas encore assez pour protéger la Citadelle et la vie de Floryna.

Alors tous les habitants , jusqu'aux petits enfants et aux vieillards, sans se concerter, forment une chaine en se donnant la main, et les Elfes s'y joignent, ainsi que les Ents.

Mais ce n'est pas encore assez. Car Florino a avec lui tous les soldats, purs produits de la Compagnie, qui l'aident en amplifiant ses pouvoirs.

Les dragons arrivent, l'axolotl est sur l'épaule de Floryna, ses chats sont là, les dragons aussi, et cela protège la Citadelle. Mais ce n'est pas encore assez, car la sorcière souffre... ses yeux pleurent sous la douleur indescriptible... et Gabriel sort en dernier, s'assied en tailleur à coté de celle qu'il aime depuis toujours et lui donne une main, l'autre tenant la branche d'un Ent, qui lui même est relié à l'immense chaine .

Car oui, Gabriel a réalisé d'un coup qu'il était amoureux de la sorcière, sa Floryna, et que c'était elle qui l'avait éloigné pour ne pas qu'il souffre.. mais la tention et la concentration qu'elle doit produire pour résister à son frère a fait sauter le blocage. Il est là, elle le sait.. mais ce n'est pas encore assez. Et elle s'effondre.
Soudain, Hermione, la petite Hermione apparait, courant de toute sa force sur ses petites jambes, prend la main de son frère Brian, avec Lucy et Clément.

C'est beau à voir, les Ents, ces arbres conscients qui marchent et qui parlent, les Elfes, les dragons les humains et d'autres créatures à soutenir Floryna dans son duel.

Du coup, les puissances deviennent égales, personne ne peut perdre, personne ne peut gagner. Et tout le monde est là pourtant  !
Jean le poète et sa famille, Toutwoui et ses fourmis, Tipstevens, Samuel et Cathy.. tous sont là !

Et c'est là que Florino commet une erreur fatale : au lieu de continuer à s'en prendre à Floryna, il change soudainement de cible et dirige toute sa haine et sa rage sur Gabriel.

Floryna se concentre encore plus, n'ayant plus sur elle ce mur qui l'enserre, et petit à petit les soldats, clones imparfaits du commandant de la Compagnie Talion, meurent, et leur corps disparait , ce qui fait diminuer la puissance magique de leur chef.

Au bout d'une heure, il se retrouve seul, et sa rage explose, tellement forte, tellement destructrice, que tout  est ravagé tout autour de lui, et Floryna dresse un mur entre elle et les habitants, et nul n'est blessé, sauf elle. Du sang coule de ses yeux, de ses oreilles, de sa bouche. Elle est évanouie, sans forces, sans protection aucune. Alors l'immense chien court vers lui, au grand galop, et saute sur lui, le mordant au bras. Florino s'écroule à terre à son tour.  Il est encore vivant mais ne peut plus bouger.. il est transporté dans la Citadelle, dans une cuve. Floryna aussi. Les autres êtres vivants n'ont rien.

Deux jours plus tard, Florino meurt, de sa propre rage et sa propre bêtise.

Deux mois plus tard , Floryna sort de son coma. Gabriel est à ses cotés.

Ils ne se parlent pas, ils se sourient, et dans ce sourire passent tout l'amour qu'ils ont l'un envers l'autre. Et elle se rendort.

Et puis, 48 heures plus tard, elle se réveille, Gabriel est toujours là.
Les enfants sont là , passés avant d'aller  à l'école.

Le médecin arrive, et dit à Floryna, que vu les dégâts que son corps a subis, il était indispensable d'incorporer un peu partout des implants cybernétiques.  Elle sort du lit, se lève avec précaution, marche aidée par Gabriel qui au début la soutien par un bras. Et puis tout va bien, elle se met à courir autour de la chambre. Alors elle va prendre sa douche, s'habille et tout le monde sort de l'hôpital.

Floryna va investir la Forteresse de la défunte Compagnie Talion, mais la ville s'est écroulée, et n'est plus que pierres et poussières, il ne reste même pas une ruine debout : de plus, tous les trous et tunnels ont été bouchés par cette catastrophe, plus rien ne vit ici, plus rien ne bouge...Elle s'asseoit sur un banc encore intact et pleure, pleure sur son frère disparu, sur ce qui aurait pu être, sur les créatures qui souffrent, les larmes lui font du bien , elle vide son coeur. Gabriel l'enlace et attend . Enfin, elle se calme, embrasse Gabriel et marche parmi les ruines, écoutant non seulement avec ses oreilles mais aussi avec ses pouvoirs télépathiques. Rien.

La Confrérie des Salamandres parcours de long en large les ruines de la Forteresse. Rien. Ils s'approchent de la résidence de Florino et là... un gros trou. Gabriel, Floryna et une demi douzaine de membres de la Confrérie s'y engagent.. et arrivent dans une salle luxueuse, ayant souffert de l'effondrement. Des escaliers vont vers le haut et le bas. D'abord il est décidé, d'un commun accord, de monter, et ils admirent toutes les décorations des murs. C'est beau. Mais c'est à la gloire de la Compagnie Talion.. et tout le monde ressent un certain malaise.

Et puis il redescendent au rez de chaussée, et vont plus bas. Au premier sous sol se trouvent plusieurs salles remplies d'objets de toutes sortes,  et Gabriel appelle les amis par télépathie  : venez, prenez des véhicules, y'a des trucs à transférer à la Citadelle'". Du monde arrive et commence à renforcer les tunnels et murs et finalement déménage tout ce qui se trouve là.

Second sous sol : un véritable trésor de légende y est entreposé : de l'or , de l'argent, des métaux, toutes sortes de métaux, des pierres précieuses... ce trésor prend le même chemin que les objets du premier sous sol.

Troisième sous sol  : une vraie cachette scientifique  ! des livres partout, des ordinateurs, des trucs que l'on peut qualifier de cuves... tout est transféré à la Citadelle.

Tout en haut, il n'y a rien à prendre, alors tout le monde continue l'exploration.

Quatrième sous sol.
C'est une vraie horreur. Divers êtres vivants sont enfermés dans des cages, dans des états lamentables,  déshydratés , dénutris, squelettiques, blessés, mourants.. ils pleurent, hurlent ou gémissent, ou bien restent silencieux.

"Cuves ? dit Gabriel. Cuves , répond Floryna".

Elle découvre une sirène, qui supplie de la tuer, car elle souffre. Floryna pleure, mais a la force de lui proposer un marché : ils vont tout tenter pour la guérir, mais si ils n'y arrivent pas, au bout d'un an, ils procéderont  à l'euthanasie, selon les voeux de la sirène. L'accord est conclu, elle est transférée dans une cuve, et  la sorcière reste songeuse, quand soudain le grand chien aboie, mais c'est un aboiement joyeux. Il court ventre à terre, et disparait ..; ils Gabriel court après lui, Floryna les suit.

Dans une grande cage, une femelle est avec ses petits. Avec le grand chien, ils se lèchent mutuellement la truffe, gémissent, remuent la queue.

"je crois que nous allons avoir une famille de plus dans la ville", dit Floryna. Gabriel prend les petits dans un panier qui trainait là , et sourit.

 Et puis ils continuent leur exploration.. et découvrent plein d'animaux que le monde entier croyait disparus  : des loups, des renards, des moutons, des vaches... bref tout un tas d'animaux sauvages et domestiques, vivants, mais mal en point.

Et ils arrivent dans la dernière pièce, grande, bien aménagé, de nombreuses cages vides, sauf au fond .. Intriguée, mais envahie d'une vague appréhension, Floryna s'approche.
"Mais... mais c'est moi ça  !!!"
Dans des cellules fermées électroniquement, des clones d'elle sont visiblement morts. Sauf une : nue, ligotée sur un lit, elle gémit et son regard est terrifié. Floryna vérifie si elle est blessée, mais non. La jeune fille s'évanouit. Alors ils l'emportent vers la Citadelle dans une cuve.  Et puis après d'autres explorations, il n'y a plus rien.  Floryna s'assied sur un lit bas, sonnée. 

"Gabriel.. j'aurais dû mourir lors de la mort de mon frère.. et je ne comprenais pas pourquoi j'étais toujours en vie, j'ai maintenant la réponse."

Alors ils ressortent et rentrent à la Citadelle.

La sirène est guérie et s'est trouvé un amoureux  : Brian, et une petite soeur, Hermione. Ils ont tous deux aussi un pouvoir, parmi d'autres  : respirer sous l'eau. Du coup ils passent énormément de temps avec la Sirène, qu'ils ont nommée, avec accord de celle ci, Circé. Ils vivent dans le grand lac et sont heureux. Circé peut aussi vivre pour quelques heures par jour à la surface.

Tous les êtres vivants trouvés dans la Forteresse sont guéris et se remettent de leur lourd passé.. et la famille de chiens a choisi Floryna pour amie humaine. Enfin.. Floryna et Gabriel. Le jeune homme a d'ailleurs demandé la sorcière en mariage, mais elle veut régler le souci avec son clone avant de se décider, afin qu'aucun nuage ne puisse menacer leur couple.

Seulement, le clone se meurt ... Alors Floryna propose de lui transfuser son sang. Et cela fonctionne, et voilà que la jeune fille va mieux, et elle se trouve un prénom : Florine; elle a les mêmes pouvoirs que Floryna, et se déclarent soeur jumelles de coeur.

Toutwoui et elle sont amoureux, et alors se déroule un double mariage le même jour.

Grâce aux Elfes et aux Ents, les arbres et les plantes poussent bien.

D'ailleurs, petit à petit, tout va mieux, les gens peuvent sortir, vivre en paix , voyager en toute sérénité.

Ils vivent heureux, et si ils ne sont pas morts, ils vivent encore.

_______________

Voilà j'ai fini d'écrire mon conte .

J'ai pris plaisir ,grand plaisir à écrire.

Je continuerais , autant que possible à écrire tous les jours, même si je ne publie par chaque jour.

C'est un plaisir pour moi, mais, depuis la mort de Samuel Paty, l'acte d'écrire m'est devenu indispensable.

Alors si je peux faire rêver et faire rire, je le fais, et si je ne touche qu'une seule personne, c'est déjà ça.

Voilà, merci de me lire et d'avoir lu. Gros bisous, prenez soin de vous et de ceux que vous aimez, et si vous avez envie d'écrire, allez y.




















 


 

Publié dans Contes à ma manière

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean Dornac 08/01/2021 14:18

Brillant final où la vie triomphe, l'amour aussi ! Merci chère sorcière ce partage de ton excellent imaginaire !! Bisous à toi !!

Sorcière aux Axolotls 08/01/2021 15:18

Merci à toi d'avoir lu et aimé ce conte ♥♥♥

Melody 07/01/2021 19:21

On sent tellement les influences de Fallout, et d'autres détails de divers univers. C'est beau. Une ode à l'humanité, à la nature, à la vie.
Merci Sorcière <3

Sorcière aux Axolotls 07/01/2021 19:23

Merci mille fois Melody, heureuse que ça te plaise ♥♥♥