Demain, il pleut thème musical chez VVonk (sur twitch )

Publié le par Sorcière aux Axolotls

Dans le pays des Pierres Géantes, il n'y a pas de pluie, à peine une petite rivière coule pendant 6 mois et disparaît pendant 6 mois. Le peuple des Pierres Géantes a bien du mal à subsister. Tous les mois , des homme et femmes endurcis physiquement et aguerris vont loin, très loin voir le grand glacier, frapper des tambours et recueillir les gros morceaux de glace qui se détachent à cause de leurs vibrations.
Ensuite ils reviennent, mais avec la chaleur quasi permanente, perdent les trois quarts de leur récolte pendant le voyage de retour, mais c'est suffisant pour tenir un mois.

Mais au delà de la montagne dont l'escalade est impossible, vit un peuple tout aussi malheureux:  ils ont trop d'eau  ! La vie est pénible, il pleut tout le temps, tout est détrempé, alors ils ont une idée  : mettre au point une substance étanche, et ils y réussissent  : non seulement elle préserve de la moisissure, de l'humidité , est parfaitement étanche pour tout  : objets du quotidien, protection du toit, du plancher, des murs, vêtements par ses propriétés naturelles. Une matière qui ne nuit pas à l'environnement, mais qui doit être renouvelée tous les ans : ils nomment cette matière la couverture des grenouilles, faute de mieux, elle est issue de sève d'arbre, qu'aujourd'hui nous nommons le caoutchouc.

Cela évite les bronchites et autres variations des rhumes dus à l'humidité.

Mais le bois des maisons, bâties en pilotis, pourrit trop souvent et doit être remplacé trop souvent au goûts des habitants.

Alors ils se réunissent tous, et un enfant a une idée : si nous ne pouvons pas escalader la montagne pour passer , pourquoi ne pas creuser un tunnel ?

Dans le pays des Pierres Géantes, la même idée est venue, à une femme enceinte.

Sans savoir ce que fait l'autre peuple, chacun d'entre eux prend la décision de creuser la montagne. Le peuple des Pierres Géantes emploie le sable comme abrasif, le peuple de l'Eau emploie .. l'eau.

Au bout de 5 ans, les deux peuples se rencontrent en plein milieu du tunnel, et parlent pendant des heures, puis se font des visites mutuelles. Le peuple de l'eau prolonge une grosse rivière pour la faire passer par un tunnel parallèle mais assez éloigné, afin que l'eau arrive dans le pays desséché. Les deux peuples se mélangent, n'en formant plus qu'un, se montrant et se donnant l'un l'autre leurs astuces et découvertes.  Le pays de l'Eau, invivable est complètement abandonné. Le pays desséché devient une prairie plus facile à vivre.

Mais un jour, la montagne s'écroule, car minée à la base, sur des kilomètres et des kilomètres , par les eaux du Pays de l'Eau... et les tunnels sont bouchés.

Une fillette naît au début de la sécheresse, et quand elle atteint ses dix ans, elle est convoquée par le conseil des chamans . Ils ressentent un grand pouvoir émanant de la fillette, et lui disent d'aller consulter les Pierres Géantes.

Elle y va, pratique les prières et les rituels, et enfin touche chaque pierre. Il ne se passe rien et elle est déçue , car elle espère que son peuple peut être sauvé.

Elle se met à pleurer, pleurer tellement fort , que les pierres sont émues, et .. se mettent à se mouvoir... aussitôt des petites flaques d'eau se forment, se rejoignent, une grande rivière se forme... et se met à couler dans le lit de l'ancienne rivière.

Alors la petite fille se met à danser et chanter, pour exprimer sa joie.. et c'est un  très beau spectacle  : à chaque fois que son pied touche terre, un arbre pousse,  à chaque larme de joie une fleur... Et la fillette se met en transe... danse , danse pendant trois jours et trois nuits, puis s'étend sur  le sol et s'endort.
Pendant son sommeil, elle apprend à maîtriser son pouvoir.

Les shamans la consacre nouvelle shaman de la tribu.

Des siècles plus tard, de nos jours, des descendants de cette fillette sont protecteurs des animaux, des arbres , de toute espèce vivante. Il faut les écouter, ne pas détruire la nature , au contraire, ne pas couper les arbres ni tuer les animaux, sauf par nécessité, car ce sont eux qui nous font vivre.

Je suis dans un appartement dans une grande ville, et il fait très chaud, mais je suis contente, car demain, il  pleut.

-------------------------------

Bon alors je reconnais qu'il est possible de faire mieux à partir de ce texte, mais là j'ai déjà pris du retard, Il est vrai que j'ai pensé au livre et au film d'animation 'les enfants de la pluie"' de Serge Brussolo, mais je ne voulait pas écrire un plagiat.
Alors j'ai écris ceci.
Voilà, merci d'avoir lu, si ce texte vous plait, partagez , mettez un commentaire
des bisous câlins, prenez soin de vous et de ceux que vous aimez.

 




 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean Dornac 22/05/2021 07:23

j'aime ton texte en ce sen qu'il montre combien seule la solidarité entre les vivants, tous les vivants sauvera la vie sur terre... Bisous charmante consoeur !!

Sorcière aux Axolotls 22/05/2021 12:07

c'est ça ! Exactement ! Tu as tout compris mon cher confrère ♥ bisous et amitié Jean ♥